• Préhistoire d'un blog

    Tout commence par une conversation entre une mère et sa fille devenue mère à son tour. Tout commence par une prise de conscience que décidément, les fêtes que nous fêtons ressemblent à beaucoup de choses sauf à des fêtes comme nous en rêverions, ou comme nous les avons vécu à une courte période, avec un émerveillement total. Avant la chute brutale et dérangeante du décor, de la déchirure du papier cadeau nous renvoyant en pleine figure que tout cela n'est que du carton pâte, une matière ne supportant pas l'humidité. Tout s'effrite, se délite, rien n'existe, tout est faux. Pas de père Noël, pas de lapin de Pâques ni de petite souris sous son oreiller. Après y avoir cru dur comme fer pendant des années, nous découvrons soudain que tout cela n'existe pas. Un monde s'écroule pour ne laisser place subitement qu'à un immense et monstrueux animal tentaculaire : Monsieur Marketing et ses succursales multicolores au vacarme incessant. 

    Une prise de conscience donc - la fameuse perte des illusions sur ce monde -, avec aussi des fêtes ne correspondant pas aux personnes que nous sommes. La religion chrétienne n'ayant pas forcément sa place dans tous les foyers. 

    - Alors, alors, que faire ? 

    - Reprendre les choses en main, cesser de suivre le mouvement commercial, réinventer nos fêtes en nous les réappropriant.

    - En les faisant à notre image ?

    - Oui, il y a de ça, avec nos mythes. Osons mettre notre patte, notre marque, dans ce projet collectif et si individuel à la fois.