• La fête de Pâques

    A l’approche de Pâques, je ne peux m’empêcher de penser aux bons chocolats de mon enfance sous forme de poules, d’œufs, de lapins et autres cloches…

    La fête de Pâques

    J’aime l’idée qu’en se réveillant un beau matin de printemps, les parents partent aux aurores pour cacher ces gourmandises dans le jardin (ou à défaut dans la maison). Lorsque les enfants se lèvent, avant même le petit déjeuner parfois, ils sortent dehors muni d’une doudoune et d’une paire de botte pour se protéger de la rosée matinale qui a mouillé tout le jardin. Ils vont alors courir, rigoler, fouiner, tomber à l’occasion en cherchant dans des endroits improbables, pour trouver les chocolats qui leur sont destinés.

    Dans cette chasse au trésor j’aime l’idée de l’opulence, revenir les bras chargés de chocolats et friandises qui procurent une grande satisfaction dans la tête de l’enfant. Mais ce qui est important après, pour que cette profusion de friandises ne soit pas juste un dû, c’est le partage qui va s’en suivre. Tout déposer sur une grande table devant tout le monde. Compter les gourmandises et se les partager équitablement.

    Partage, don, et joie dans une ambiance familiale et festive voilà comment célébrer Pâques pour en faire un rêve d’enfant. Naturellement après vient l’heure de la dégustation, toujours en famille, partageant les ressentis de cette chasse qui fût très sportive. L’occasion d’en rigoler et de faire un bon chocolat chaud.

    Passer une journée en famille, si le temps s‘y prête, partir en ballade dans un endroit verdoyant et profiter d’un bel environnement pour conter aux enfants l’origine de Pâques ou raconter une légende inventé.

    L’origine du jour férié ? La résurrection du Christ.  Dans les pays chrétiens, l’œuf de Pâques est le cadeau le plus distribué le jour de Pâques ; les œufs sont apportés par les cloches de Pâques. Depuis le Jeudi saint, les cloches des églises catholiques sont silencieuses, en signe de deuil. La tradition populaire pour les enfants dit qu'elles sont parties pour Rome, et elles reviennent le jour de Pâques en ramenant des œufs qu'elles sèment à leur passage. L'Église ayant instauré au IVe siècle l'interdiction de manger des œufs pendant le Carême et les poules continuant à pondre, les œufs pondus depuis le début du Carême – n'ayant pas été mangés – étaient alors décorés et offerts. De nos jours, le jeûne n'est plus prescrit aussi strictement mais la tradition d'offrir des œufs, y compris en chocolat, est restée. L’œuf de Pâques est un œuf décoré que l’on offre le matin du dimanche de Pâques.

    Dans d’autres contrées, on raconte que le Lapin de Pâques est le héros d’un monde souterrain travaillant toute l’année sur la production de ses chocolats. Et ceci pour rendre heureux tous les enfants en même temps. Cela lui permet d’envoyer un message de paix et de tolérance envers les petits animaux lapins et poules, pourquoi pas ? Ainsi toute la joie qu’il procure aux enfants grâce à cette seule journée permet à tous les lapins de passer un bon printemps. Pour que le lapin de Pâques continue à passer tous les ans, il faut lui faire honneur en décorant sa maison avec des œufs peints, des bouquets avec les premières fleurs printanières, des nids douillets en pailles où l’on y dépose son gâteau préféré fait maison.

    « Équinoxe de printempsDécorations et leur symbolisme (lors de l'équinoxe de printemps, Pâques,...) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :