• Après le temps de l'observation vient le temps de l'action

    Le 23 octobre 2014 voyait la naissance de ce blog. Une année c'est écoulée depuis et cela nous a donné l'occasion de saisir un peu mieux le fonctionnement des fêtes qui nous entourent, de celles qui ont disparu - tout du moins de certaines, il y en a tellement ! -, ou qui ont subit des transformations avec le temps. Maintenant, à chacun de se saisir de tout cela, à chacun de voir ce qu'il souhaite en faire. Bien sûr, sans doute ajouterons-nous encore d'autres fêtes dont nous ignorons tout et qui pourtant ont existé au cours des siècles qui nous ont précédés, notre ignorance est si conséquente en la matière, mais cela ne nous empêche en aucun cas de poursuivre notre chemin et de faire nôtre ce qui nous interpelle dans tout cela, de mettre à l'écart ce qui ne nous parle pas, de créer ce qui n'existe peut-être pas.

    Peinture de Jeanne Boivin

    A nous de jouer. A nous d'entrée dans la danse - si ce n'est déjà fait -, le temps de l'observation a été et sera encore, mais il s'agit maintenant d'agir.

    « La fête des sources : les Fontinalia

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :